top of page

TCOM - TEST DE CONDUITE, D'OBEISSANCE ET DE MAITRISE

Dans le cadre de la réglementation en vigueur au sein du canton de Vaud, les cours obligatoires pour détenteurs de chiens ont été supprimés depuis le 1er janvier 2017.


Cependant, dans le canton de Vaud, les cours pour chiens potentiellement dangereux (CPD), Rottweiler, American Staffordshire Terrier (Amstaff), American Pit Bull Terrier ainsi que les chiens dont l'un des géniteurs fait partie d'une de ces races restent en vigueur.


Potentiellement dangereux signifie que, éduqués à tort (donc si mal éduqués), cela peut conduire à de graves conséquences dans le sens ou il s'agit de molosses donc les conséquences potentielles de morsures peuvent s’avérer graves.


Cela ne veut pas dire qu'ils sont dangereux à la base (ces races ne sont pas plus dangereuses naturellement, pas plus qu'une autre race de molosse ou même de bergers, chien de compagnie, ou tout autre groupe) mais si ils sont mal éduqués à l’avenir, le canton estime qu'ils peuvent le devenir en conséquences de la mauvaise voie prise et plus particulièrement de la puissance de leur mâchoire.


La réalité des faits est surtout que la plupart des détenteurs de ces races ont parfois pris de très mauvaises décisions quant à leur adoption/utilisation. Les faits divers relatés suite aux incidents générés dans les médias ont donc naturellement conforté l'idée commune du peuple quant aux risques potentiels de ces chiens sur la sécurité de notre société. La vérité pure est qu'un chien ne naît pas dangereux mais le devient... par apprentissage aux côtés de ses propriétaire. Votre chien devient donc ce que vous lui enseignez. Il existe des cas de résultantes de santé type neurologiques que vous ne pouvez pas contrôlé ou de résultantes génétique de l'ordre de 20% mais n'oublions pas que le plus souvent... les chiens agressifs des faits divers le sont devenu par mauvais apprentissage et non problème de santé qui nécessite alors un traitement approprié.


Placés dans de mauvaises mains, nos adorables chiens seraient pas les gentils toutous que vous voyez en cours ou sur nos réseaux... molosse ou pas.


Ce que demande le canton de Vaud est une formation auprès d’un ou d’une éducateur/éducatrice canin agréé(e) d’un minimum de 72 heures (je sais, je trouve aussi que 72 heures, c’est beaucoup… car vous en avez seulement 10 en formation « chiot ». Il faudra donc poursuivre avec une formation ado/adulte de performance de 10 heures. Je pense consulter la Police des chiens afin de présenter les acquis de nos cours et de voir si il est possible de passer le test avec 20 heures au lieu de 72 heures si le chien est prêt…car si les exercices maison sont bien réalisés, tous nos chiens évoluent très très vite franchement...


Si le chien est trop jeune, la famille se voit remettre une autorisation temporaire de garde. Un chien ne peut donc pas passer le TCOM (TEST DE CONDUITE, D'OBEISSANCE ET DE MAITRISE) avant une dite période. Les parents seront donc convoqués pour effectuer ce test lorsque le chien aura en général 12 mois révolus.


Ce qui veut dire que mon rôle, en tant qu’éducatrice est de vous aider à vous préparer au mieux à la réussite de cet examen de « vérification » établit obligatoirement par la vétérinaire-comportementaliste de la police des chiens du canton de Vaud, en charge des évaluations relatives aux dossiers vaudois et/ou du vétérinaire mandaté par la ville de Lausanne, en charge des évaluations relatives aux dossiers lausannois, selon délégation de compétences donnée par le Conseil d'Etat. Je dois aussi par conséquent délivrer une attestation certifiant que les dites familles ont effectué « 72 heures de cours » chez nous. Nous allons finir en général le programme chiot de 10 heures et poursuivre alors sur le programme ado/adulte de 10 heures et contacter la police des chiens pour savoir si nous pouvons passer le TCOM avec 20 heures si la famille a acquit le niveau avec les exercices maison. Nous le déterminons très rapidement au fil du programme, car la valeur des exercices maison détermine votre rythme d'évolution.


Les obligations sont donc :


72 heures de cours auprès d’un éducateur/éducatrice agréé(e) et fournir l’attestation de ces horaires de cours le jour de la consultation avec le canton de Vaud.

Nous sommes agréé par le canton de vaud (voir autorisation sur le site) :

+

Passer le TCOM lors d’une convocation (cela prendra un heure ou plus).

+

En cas de réussite, vous conservez le chien.

En cas d’échec, faire appel pour repasser le TCOM après remise à niveau.


Le jeune chien va donc s'entrainer à passer le TCOM entre le programme chiot et le programme suivant (ado).

Voici ce que le chien doit faire pour réussir l’examen :




Vous allez donc passer plusieurs fois l’examen sous simulation au sein du centre canin en fin de programme selon votre évolution.


Chez nous, molosse ou pas, tous les chiens apprennent à jouer et à stopper le jeu, contrôler leurs émotions sur la base de la demande de leur famille.


Nous allons assez vite chez éduc’stucieux en fonction des résultats de vos exercices à la maison.


Si mon emploi du temps le permet, j'accompagne généralement durant l’examen auprès du canton de Vaud pour soutenir mes élèves canins et leur famille. 😉


Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.


Amitiés canines,


440 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page